La communication digitale au service de l’exportation

Aujourd’hui, dans l’économie française les PME représentent 93, 7 % de l’ensemble des entreprises. Seulement, moins de 30 % d’entre elles réalise des exportations. Contribuant ainsi au déficit de la balance des paiements (Exportations-Importations).

Malgré ce constat, on remarque que les PME ayant fait le pari d’exporter sont très satisfaites, en effet, au regard des données présentées ci-dessous :

  • 92% des PME exportatrices sont satisfaites de s’être lancées à l’export
  • 98% de satisfaction pour les PME entre 50 et 99 salariés
  • 87% des TPE et PME françaises exportatrices souhaitent augmenter leur chiffre d’affaires à l’export (source étude TNS Sofres pour CGPME/UPS, Juin 2011)

C’est pourquoi les entreprises désirant sortir de la crise et développer leurs chiffres d’affaires doivent réfléchir à la possibilité de développer leurs ventes à l’international. Un des moyens de tester la stratégie d’internationalisation est d’utiliser la communication digitale qui permet de dématérialiser une partir des processus de vente.

Constat de l’utilisation de la communication digitale 

Actuellement, environ 51 % des PME disposent d’un site Internet, malheureusement plus de 35 % de ces PME ont une vitrine uniquement disponible en français et sur Google.fr. Ceci ne leur permettant pas de rentrer en contact avec des prospects à l’international. De plus, environ 10 % des sites des PME françaises ont une ancienneté moyenne de plus de 8 ans et ne sont pas régulièrement mis à jour.

Internationalisation

Pourquoi utiliser la communication digitale pour exporter ?

La communication digitale permet d’avoir une présence sur Internet, que ce soit par le biais de la création d’un site Internet, de la publicité avec les liens sponsorisés ou encore avec la mise en place de partenariat.

L’utilisation d’Internet permet facilement de franchir les frontières et de sécuriser les transactions financières. Il est très facile, pour les PME qui souhaitent exporter de disposer d’un site Internet  multilingue donnant la possibilité de rentrer en contact avec des prospects très éloigner.

Conclusion

Le recourt à la communication digitale permet aux PME d’augmenter leurs chiffres d’affaires en investissant dans le domaine du web. Les investissements à réaliser sont très faible par rapport aux autres moyens permettant d’avoir une présence à l’international et diminue donc le risque pris lors de la mise en place d’une stratégie d’internationalisation.

 

Sources :

–          ALTIOS International (http://www.altios-international.com/fr/reussir-linternational/les-pme-qui-exportent)

–          ADEN  Janvier 2012 (http://www.slideshare.net/decideursenregion/enquete-entreprise-et-internet-aden-2012)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *