Générer du trafic avec les partenaires web.

Il y a trois segments principaux pour générer du trafic sur un site internet.

Le premier est le trafic de recherche. Ce segment comprend les internautes qui utilisent un moteur de recherche pour trouver votre site, peu importe qu’ils passent par des liens sponsorisés ou naturel.

Les internautes qui accèdent directement en saisissant l’adresse dans la barre URL composent le deuxième segment. On appelle cela le segment ‘accès direct’.

Enfin, et c’est d’ailleurs ce dont on va parler aujourd’hui, les sites référents, forment le dernier segment.  Dans ces sites référents figurent les partenaires web.

En 4 étapes, vous pouvez lire une méthode qui aide à générer du trafic vers votre site grâce à la mise en place de partenariats web avec des sites référents.

Partenariat web

Première étape : Définir la liste des partenaires web potentiels

Exploiter les données sur les sites référents existants

Grâce à Google Analytics, vous pouvez, dans l’onglet ‘sources’, ‘sites référents’, obtenir un classement des référents qui envoient sur votre site web du trafic.

Sources analytics | Partenaires web

En plus de cela, certains indicateurs peuvent vous indiquer quels sont les sites référents les plus intéressants en termes de qualité en fonction des indicateurs affichés (temps passé sur le site, taux de rebond…).

Pensez à lister cette liste et regardez quels types de liens vous disposez sur les sites des référents et sélectionnez les partenaires  web avec lesquels vous pensez pouvoir développer un partenariat web. Vous pouvez toujours gagner de la visibilité et accroitre les performances de ces liens

 

Etablir une liste de nouveaux partenaires web potentiels

 

En fonction de la typologie et du secteur dans lequel votre entreprise évolue, vous devez être en mesure de lister des sites qui pourraient éventuellement vous amener du trafic qualifié. Utiliser SEMrush peut s’avérer utile pour trouver des sites qui utilisent des mots clefs similaires à les vôtres pour se positionner sur les moteurs de recherche :

SEMrush : Identifier les partenaires potentiels

Dans un fichier Excel, sélectionnez donc ces sites internet pour réaliser la prochaine étape dans le but de contracter avec un partenaire web. Voici quelques informations utiles à connaitre : Nombre de visites mensuelles sur le site web, coordonnées du contact, statut, information complémentaires…

 

Deuxième étape : Contacter ses partenaires web.

Selon les informations dont vous disposez au sujet du partenaire, votre approche va être différente. Avez-vous un numéro de téléphone, une adresse email ou simplement accès à un formulaire de contact ?

Dans tous les cas, fixez-vous une limite par rapport au nombre de fois où vous souhaitez contacter le partenaire web pour ne pas vous perdre dans les abîmes de la relance infinie.

Troisième étape : Mettre en place les partenariats web.

Financièrement :

  • Prix fixe : Payez un prix fixe par mois ou à l’année pour lancer le partenariat
  • A la performance : Payez le partenaire en fonction des performances résultant de la mise en place du partenariat. Le paiement peut se faire par nombre de visite, mais aussi par nombre de conversions.
  • Bannière
  • Lien
  • Intégration personnalisée avec échange de base de données.

Techniquement :

Une fois de plus, tout dépendra de vos besoins et de ce que le partenaire web est prêt à mettre en place sur son site internet.

Dans tous les cas, il est conseillé d’optimiser des pages de destination personnalisée pour que l’internaute qui passe d’un site web se sente en confiance et qu’il convertisse plus rapidement.

Pensez également à l’emplacement que vous propose le partenaire web sur son site.

Durée du partenariat web :

Avant de vous lancer, je vous conseille de bien réfléchir à la durée du partenariat web. En effet, il est parfois difficile de connaitre la qualité de trafic des futures partenaires web. Afin d’anticiper, proposez un essai de 3 mois.

Contractuellement :

En fonction des conditions financière, de durée et de la technique du partenariat, il est nécessaire de rédiger un contrat qui assurera aux deux parties un accord légal.

Dernière étape : Suivre les partenaires web dans le temps.

Après les premiers mois du partenariat avec un site web, vous serez en mesure de juger de sa pertinence en fonction d’indicateurs et des objectifs que vous avez fixé.

Si au bout des trois mois d’essai, cela ne fonctionne pas comme prévu, vous avez deux options. La première, c’est de tout arrêter. Et la deuxième, c’est d’optimiser la mise en place technique du partenariat.

Et si le partenariat web fonctionne à merveille et que votre retour sur investissement est positif, et bien continuez comme cela !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *